Eric ANGELINI

Président, SNIAA ET Vice-Président Affaires Réglementaires et Sécurité des Produits, V. MANE FILS

Rendez-vous à 16h30 pour suivre sa conférence : “Aromatiser demain”

BIOGRAPHIE

C’est chez Lautier / Florasynth, dans les années 1980, qu’Eric ANGELINI a commencé sa carrière dans le monde de l’aromatique et des fragrances, entreprise au sein de laquelle il prépara sa thèse de chimie organique, soutenue à l’Université de Nice Sophia Antipolis. Eric ANGELINI n’a jamais quitté ce domaine, consacrant en particulier 30 ans aux techniques analytiques de laboratoire (CG notamment), au contrôle qualité et à l’assurance qualité.

Depuis 16 ans, il a rejoint Mane (Bar-sur Loup, près de Grasse) pour se tourner exclusivement vers les affaires réglementaires et la sécurité produit. Il pilote un groupe d’experts internationaux sur l’ensemble des entités et des métiers du groupe MANE.

Persuadé que la concurrence ne peut se construire sur la sécurité, Eric ANGELINI a à cœur de partager ses connaissances avec ses pairs. C’est pourquoi il est en charge de nombreux mandats dans les organisations professionnelles du secteur, en tant qu’expert ou en tant qu’élu, au niveau français, européen ou global : membre du Bureau Directeur du SNIAA depuis 1996 dont il est Président depuis 2011, membre de plusieurs comités techniques de l’EFFA (Association Européenne des Arômes), de l’IOFI (Organisation Internationale de l’Industrie Aromatique), membre du Board de l’EFEO (Fédération Européenne des Huiles Essentielles). 

AROMATISER DEMAIN

Pour Aromatiser Demain, il nous faudra prendre en compte les changements profonds de notre société et de nos cultures. Nous tous, consommateurs, sommes devenus très hétérogènes. Nos choix sont très segmentés selon nos convictions et croyances.

 Les petites pilules de science-fiction pour s’alimenter resteront encore longtemps dans la SF. A contrario, l’Aromaticien sera stratégique dans les transitions alimentaires d’ici 2050 ! Quelle que soit la source de nos aliments de demain, ils devront être plus qu’acceptables et acceptés ! Ils devront apporter du plaisir, porter une histoire, nous rassurer.

Les consommateurs de la Planète sont pratiquement tous connectés pour le meilleur, comme pour le pire. Le dénigrement est propagé par certains et contamine les réseaux en quelques clics. Les pouvoirs politiques devront de plus en plus répondre à cette injonction paradoxale :

Du Pain et des jeux…
…Et de la Transparence….

En conséquence, le rôle de l’Aromaticien, dès demain, passera par une forte implication dans l’éducation du consommateur du XXIème siècle , qui n’est plus en Europe le même que celui des 30 glorieuses, ni celui de l’explosion de l’Asie ces 30 dernières années.